Équilibrer la baie

Plan de cours

Aperçu

Au cours de cette expérience interactive, les élèves se penchent sur les conséquences des activités d’un agriculteur et d’un ostréiculteur sur la santé de la zostère marine dans la baie Malpeque, et par conséquent sur la survie des autres espèces présentes dans cet habitat.

Contexte

Les habitats sont très sensibles : un léger changement, par exemple une variation de la température ou de la quantité d’éléments nutritifs, suffit parfois à les perturber. Il arrive que ces changements se produisent naturellement, mais les humains peuvent aussi en être la cause.

Le ruissellement côtier constitue une importante source d’éléments nutritifs dans l’océan. Lorsque les exploitations agricoles utilisent des nutriments (azote et phosphore) comme engrais, le ruissellement des eaux peut entraîner la pollution des nutriments dans l’eau. L’eutrophisation résulte d’un excès de nutriments dans l’eau qui engendre une croissance accélérée des plantes aquatiques et des algues.

La laitue de mer est une algue marine verte qui fabrique de la nourriture sous l’effet de la photosynthèse. Lorsque l’eau contient une grande quantité de nutriments, la laitue de mer ne cesse de croître, au fond de l’eau aussi bien qu’à la surface. Une croissance excessive dans la colonne d’eau crée beaucoup d’ombre, au point d’empêcher les autres laitues de mer et les diverses espèces de recevoir suffisamment de lumière. Lorsque les laitues de mer commencent à mourir en raison de ce surplus d’ombre, les bactéries et d’autres organismes se mettent à décomposer la matière organique morte. Cette activité consomme beaucoup d’oxygène, ce qui crée des zones d’hypoxie (très faible taux d’oxygène) au fond de l’océan. La présence de ces zones à faible taux d’oxygène rend l’habitat inhospitalier pour les poissons vivant près du fond marin : il leur faut trouver un autre habitat, à défaut de quoi ils mourront.

La zostère est un herbier marin qui constitue un lieu important de formation d’autres espèces. Longues et épaisses, ses herbes vertes forment un excellent habitat dans lequel peuvent se cacher les petits alevins. La photosynthèse contribue également à la croissance de la zostère : un développement excessif de la laitue de mer la prive de la lumière dont elle a besoin. À mesure que meurt la zostère, les poissons perdent leur habitat.

L’ostréiculture a également des conséquences sur la zostère de la baie. Les huîtres sont cultivées à l’aide de radeaux flottants. Ces plateformes créent beaucoup d’ombre sur le fond marin des zones côtières, limitant ainsi la quantité de lumière que reçoit la zostère.

Liens connexes

Résultats d’apprentissage

Les élèves utilisent la méthode scientifique afin d’examiner la façon dont les changements apportés à une seule variable (les nutriments) influent sur une autre variable (O2) de l’habitat et sur le nombre d’espèces présentes dans un habitat.

Remarque : les élèves peuvent suivre visuellement l’incidence du nombre de radeaux de culture d’huîtres sur la santé de la baie, mais la fiche de collecte de données n’inclut pas ce renseignement.

Compétences

Penseur critique, Collaborateur, Communicateur

Question clé

Quelles sont les relations entre les espèces marines et leurs habitats?

Objectifs d’apprentissage

  • Faire et consigner des observations.
  • Explorer et interpréter des données à l’aide de graphiques.
  • Expliquer les conséquences de l’exploitation agricole et de l’ostréiculture dans la baie Malpeque sur le nombre d’espèces que comporte l’habitat.

Étapes à suivre

L'activité Équilibrer la baie invite les élèves à :

  1. Réfléchir à leur expérience;
  2. Consigner leurs observations concernant la terre, la surface de l’eau et la zone sous-marine;
  3. Réaliser un graphique des données consignées dans le feuille de collecte des données pour l’activité Équilibrer la baie;
  4. Interpréter les données du graphique et tenter d’expliquer les liens sous-jacents;
  5. (Facultatif) Créer un message dans les médias sociaux afin de partager ce qu’ils ont appris.

Points à discuter

  • Quels sont les éléments essentiels à la santé d’un habitat marin? Donnez des exemples précis en vous fondant sur vos observations et sur l’analyse des données.
  • L’agriculteur et l’ostréiculteur doivent gagner leur vie en produisant des récoltes et en élevant des bovins ou des huîtres, mais les conséquences de ces activités ne sont pas toujours positives. Suggérez des moyens de trouver un équilibre entre les besoins de l’habitat et de ses espèces d’une part, et ceux de l’agriculteur et de l’ostréiculteur de l’autre.

Lire le Guide de l'élève

Équilibrer la baie activité

Lire la feuille de collecte de données de l'élève

Remarque : l'application web génère une feuille de collecte de données pour permettre à chaque élève d'obtenir les données collectées pendant l'exercice.

Copie éducateur- Feuille de collecte des données

Équilibrer la baie - Guide de l'utilisateur

Pour en savoir plus sur l'utilisation de l'application, consultez le guide Équilibrer la baie - Guide de l'utilisateur.