En quête de baleines

Guide des espèces: Épaulard

Épaulard (Orque)

L’épaulard ou orque (Orcinus orca) est une baleine à dents. Il s’agit du membre le plus gigantesque de la famille des dauphins. L’orque compte parmi les principaux prédateurs des océans: elle se nourrit d’autres mammifères marins, de poissons, de calmars, de tortues de mer et même d’oiseaux marins. On la retrouve un peu partout dans le monde, mais trois groupes distincts vivent en bordure des côtes ouest de l’Amérique du Nord: l’orque résidente, l’orque transiente ou nomade, l’orque du large. Chacun de ces groupes présente des différences quant au choix des proies, au répertoire vocal et à l’organisation sociale. L’orque qui vous sera présentée en RA est la reproduction d’un adulte mâle résident. Toutes les orques doivent affronter diverses menaces, en particulier la perte de leur habitat, la difficulté de trouver des proies, la présence des contaminants, les perturbations sonores et les collisions avec les navires.

Les indications qui figurent ci-dessous se trouvent également dans l’application et correspondent aux chiffres affichés sur la baleine en réalité augmentée.

1. La nageoire dorsale

La nageoire dorsale de l’orque est plus grande que celle de l’ensemble des autres baleines ou dauphins.

2. La tache en forme de selle

Située à la base de la nageoire dorsale de l’orque, la tache en forme de selle diffère d’un individu à l’autre et permet de l’identifier.

3. Le régime

L’orque résidente illustrée ici se nourrit essentiellement de saumon chinook. L’orque transiente préfère les mammifères marins, et l’orque du large ingère une variété de poissons.

4. Les nageoires pectorales

L’orque utilise ses nageoires pectorales pour s’orienter dans l’eau, ce qui en fait une chasseuse redoutable.

5. Le melon

Le « melon » est une bosse qui émet des sons et permet à l’orque, soit de chasser au moyen de l’écholocalisation, soit de communiquer avec ses semblables.

6. Le dauphin

L’orque est le plus grand spécimen de la famille des dauphins: les Delphinidae.

8. L’évent ou soufflet

Contrairement à nous, les orques doivent prévoir chacune de leurs respirations!

9. L’œil

L’orque ne dort que d’un œil: une moitié de son cerveau dort, mais l’autre reste éveillée.

10. La nageoire caudale

La queue de la baleine lui permet de se propulser dans l’eau.

11. Les excréments de baleine

Riches en nutriments, les excréments de baleine participent au développement de l’écosystème et aident les chercheurs à déterminer ce que mangent les orques.


Dans l’application, il vous suffira de passer en mode « mesures » pour retrouver les données présentées ci-après.

En quête de baleines - Plan de cours

Pour en savoir plus sur cette activité, consultez le guide En quête de baleines - Plan de cours.

En quête de baleines - Baleine noire

Pour en savoir plus sur l'espèce, consultez le guide En quête de baleines - Baleine noire.

En quête de baleines - Guide de l'utilisateur

Pour en savoir plus sur l'utilisation de l'application, consultez le guide En quête de baleines - Guide de l'utilisateur.